Objets et vêtements promotionnels, les techniques de marquage.

Les objets et vêtements promotionnels qui nous entourent, Mais au fait, comment sont ils marqués ?

Un stylo, un t-shirt, une casquette … Nous pensons à dire merci à chaque fois que l’on nous offre un goodies (seule publicité que l’on reçoit sans broncher), mais jamais nous nous posons la question de savoir comment cet objet ou ce vêtement a été personnalisé. En fait, on s’en moque un peu pourvu que le logo y soit bien représenté et le plus fidèlement possible.

Eh bien vous allez voir, ce n’est pas si simple. Entre technique ancestrale comme la sérigraphie et l’impression UV led bien plus récente, vous verrez qu’aucune d’entre elles n’est à négliger.

Nous allons essayer de vous détailler quelques unes d’entre-elles en plusieurs articles et vous présenter brièvement un maximum de techniques.

Les principales techniques de marquage de goodies et textile publicitaire.

La sérigraphie sur textile et objet

Exemple de sérigraphie sur un objet
La sérigraphie peut aussi être employée sur des objets promotionnels, et pas uniquement sur des vêtements.

Voilà un mot « sérigraphie » que tout le monde ou presque connait. Mais vous êtes déjà moins nombreux à savoir ce qui se cache derrière ce mot si commun. Quel est le procédé, quels sont les applications les plus courantes. Nous verrons aussi les limites de la sérigraphie.

Le processus de réalisation

Essayons de ne pas être trop ennuyant. Le principe est celui du pochoir, au travers du quel il faut faire passer des encres.

Cadre de sérigraphie avant insolation
Cadre de sérigraphie en bois ou aluminium avec une toile tendue en nylon

Il faut donc commencer par réaliser ce pochoir. Appelé aussi écran ou cadre, autrefois en bois et maintenant souvent en aluminium. Sur ce cadre une toile est tendue, (aujourd’hui le nylon a remplacé la soie). Plus ou moins ajourée la toile laissera passer une quantité d’encre plus ou moins importante d’encre la traverser. A l’aide d’un film (appelé aussi typon) et d’une émulsion photosensible, cet écran va être insolé afin de laisser apparaître le motif à imprimer. Nous vous invitons pour plus de précision sur ce point à visite le blog de Tristan Josse qui vous présente clairement les ces différentes étapes.

Il est important de comprendre que pour chaque couleur d’impression, il nous faudra réaliser un écran, un typon, une insolation. C’est pour vous la ligne redoutée des fameux « frais techniques par couleur »

Une fois ce ou ces écrans réalisé(s), il va falloir les caler avec rigueur afin que l’impression se positionne sur l’objet pub ou le vêtement au bon endroit. Il faudra aussi (et c’est plus difficile encore) que les couleurs se positionnent les unes par rapport aux autres parfaitement.

Enfin, il faudra dans chacun de nos écrans y déposer les encres dans les couleurs Pantone de vos logos. Puis à l’aide d’une raclette (manuelle ou mécanique) faire passer les encres au travers de la toile.

Les applications de la sérigraphie sur les objets pub.

Elles sont très diverses et notre vidéo vous montre en effet l’impression sur divers produits promotionels réalisée avec des machines très différentes.

C’est notamment la technique à privilégier sur des t-shirts, coupe-vent, sweat-shirts…
Préconisée pour des moyennes et grandes séries, cette technique permet souvent une grande surface d’impression comme sur un stylo publicitaire, où la sérigraphie pourra s’appliquer sur presque tout le tour du stylo.

Les limites de la sérigraphie

Comme vous pouvez le voir, son process n’est pas vraiment simple dû à une mise en oeuvre assez coûteuse, cette technique est donc pour des questions de coût à bannir pour les petites séries.

De plus, nous ne la préconisons pas toujours pour des marquages en quadri (CMJN) car elle ne peut être réalisée que sur un fond blanc, et en plus, le résultat obtenu ainsi n’est pas souvent à la hauteur des attentes de nos clients; il est très compliqué d’obtenir parfaitement les couleurs souhaitées.

Une vidéo est souvent mieux qu’un long discours

Nous évoquerons prochainement d’autres techniques de marquage.